Triste Sire

  • Black Facebook Icon

DISCOGRAPHIE

ECOUTES

Mike et Johannès se connaissent depuis l'adolescence et se croisent souvent par le biais de leur différentes formations musicales de l'époque. C'est en 1999 qu'ils vont tous les deux se retrouver à Lyon et faire la connaissance de Nicolas Gamet.

En avril 2000 Triste Sire est alors composé de Johannès, Mike et Nico. Ce dernier, déjà très occupé par d'autres projets musicaux, quitte le groupe pour être remplacé par Bertrand Chavanelle dès 2002. Signé sous le label Ariok Records, le trio enregistre alors un premier maxi intitulé Allons, enfants... en 2003. C'est une sorte de patchwork musical aux multiples influences adressé à un public qui n'existe pas encore. On y retrouve deux titres, le premier Allons, enfants... est un titre punk reprenant une partie de La Marseillaise et écrit à la suite d'un discours politique très controversé de Nicolas Sarkozy. Le second est La Gnossienne n°1, reprise du compositeur français Erik Satie.

Le groupe joue alors dans des concerts engagés (Anti G8, Sidaction, le RAM...) et lors premières parties (The Cure, De La Soul, The Rapture...).

En 2009, le trio enregistre son deuxième album Le Prince Illusion, et tourne en parallèle le deuxième clip Les Sirènes. La chanteuse française RoBERT est invitée à chanter un titre en duo avec Johannès sur le titre Vampiria. Le groupe explore de nouvelles sonorités, en témoigne la présence de clavecins et des orchestrations pour contrebasses et violoncelles.

C'est également cette même année que le groupe prépare activement la sortie, en janvier 2010, du nouvel album Le Prince Illusion3, avec en ouverture de la Tournée Des Illusions une date à l'Olympia de Paris, en première partie du groupe français Ange.

Télécharger